Spoliation des biens immobiliers du domaine privé de l’État : Pius Muabilu sensibilise

Publicités

 

 

 

Sarah Bukasa

 

 

Le Ministère de l’Urbanisme et Habitat dénonce dans un communiqué rendu public le mercredi 6 juillet dernier, les nouvelles tentatives de spoliation des biens immobiliers du domaine privé de l’État, et dissuade toute personne à participer à des telles opérations.

« Le ministère de l’Urbanisme et Habitat informe l’opinion nationale et internationale l’ampleur de la spoliation des biens, maisons, villas et domaines privé de l’État, telle que relevée par la commission d’identification a été alimentée durant des années par la complicité de plusieurs dignitaires appuyés par des agents véreux de l’urbanisme, du ministère des affaires foncières et de la justice », lit-on dans le communiqué.

Le ministère de l’Urbanisme et Habitat salue tout de même, les résultats positifs de la campagne menée sur instruction du président de la République pour récupérer l’ensemble des biens spoliés.

En effet, le même communiqué indique que de nouvelles spoliations ont été recensées et déjouées. C’est le cas des villas situés à Lubefu 27, Kauka 1 et 2, Mpolo Maurice 9, Cocotier 12 dans la commune de Gombe.

Par ailleurs, le ministère de l’Urbanisme et Habitat prévient que les biens de l’État sont imprescriptibles, indisponibles et inaliénables.

Le ministère encourage la population à jouer un rôle majeur dans la sécurisation de son propre patrimoine et à dénoncer tous les cas suspects de tentatives de spoliation des biens de l’État.

Laisser un commentaire