Sud-Kivu : Benjamin Kisokeranio, co-fondateur des ADF arrêté à Uvira par l’armée régulière

Publicités

 

La Rédaction

 

Benjamin Kisokeranio, co-fondateur de la rébellion d’Allied Democratic Forces (ADF) de nationalité ougandaise a été arrêté mercredi 12 janvier 2022 par les forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) dans la ville d’Uvira au Sud-Kivu pendant qu’il voulait traverser la frontière de Kanvinvira en direction du Burundi voisin.

Selon une source, ce chargé de renseignements, finances et approvisionnements de la milice de l’ADF avait un passeport qui portait l’identité de Kasereka Djimy Kilalo, né dans la région de Beni.

En effet, plusieurs organisations des défenses de droits de l’homme aussi bien la population congolaise à travers la publication de cette nouvelle sur les réseaux sociaux demandent à l’État congolais à travers son ministère de la Justice, d’organiser dans l’urgence les audiences publiques à Beni pour faire écouter cet officier des ADF devant la barre aussi qu’il soit condamné.

L’arrestation de ce leader des ADF intervient quelques jours seulement après l’arrestation d’un autre leader ADF par l’armée qui intervient en présence du commandant de la 3e zone de défense, le lieutenant-général Yav Philémon dans la province du Sud-Kivu.

Laisser un commentaire