Visite du Pape en RDC : Sama Lukonde met les bouchées double

Publicités

 

 

 

Rédaction

 

 

Sa sainteté le Pape François effectuera du 2 au 5 juillet prochains, une visite apostolique en République démocratique du Congo, particulièrement à Kinshasa et à Goma dans la province du Nord-Kivu.

L’annonce a été faite ce jeudi 03 mars 2022, devant la presse, par le Nonce apostolique, Monseigneur Ettore Balestrero, au cours d’une importante communication en présence du Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde, du Cardinal Fridolin Ambongo, du président de la CENCO, Monseigneur Marcel Utembi, du Chapelain du Pape, Monseigneur Donatien N’shole et des évêques venus de toutes les provinces du pays, tous réunis à la Caritas Congo.

Selon le Nonce apostolique, cette visite du Saint Père en RDC intervient après 37 ans depuis que le Pape Jean-Paul II avait visité le pays. Le Pape François vient en RDC à la suite de l’invitation qui lui a été adressée officiellement par le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo.

À en croire le Nonce apostolique, le Saint Père vient comme un pèlerin de Dieu. Il vient à la rencontre du peuple congolais tout entier, car estime-t-il, la RDC reste, en un certain sens, le pays synthèse de principaux sujets sur lesquels, le Pape François intervient durant son pontificat.

« Je voudrais que toutes et tous, dans le pays, se sentent visités par le Pape. Il veut regarder le peuple congolais dans les yeux et parler à son cœur pour le réconforter et l’encourager dans la foi en Christ, dans l’amour envers l’église et dans l’espérance pour l’avenir.

Le Pape vient apporter un message de réconciliation et d’encouragement », a déclaré le Nonce apostolique.

Pour sa part, la CENCO a exprimé sa joie d’apprendre cette importante nouvelle.

« L’importance d’une telle visite est évidente dans la mesure où le Pape vient raffermir dans la foi les fidèles catholiques en RDC et raviver l’espérance du peuple congolais qui a besoin de la paix, de la sécurité et du bien-être », a laissé entendre Monseigneur Marcel Utembi.

Allant dans le même sens, le Premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde s’est montré très joyeux d’apprendre cette heureuse nouvelle qui constitue selon lui, une réponse positive à l’invitation que le président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo avait adressée au Pape François pour une visite en République démocratique du Congo.

« C’est un message de joie qu’ils ont transmis. Joie d’accueillir l’annonce de la venue de sa sainteté le Pape François au mois de juillet de cette année. Je voudrais à la suite de cette annonce qui a été faite, adresser d’abord un mot de remerciement à sa sainteté le Pape d’avoir répondu positivement à une demande qui a été faite par son Excellence, Monsieur le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo. A la suite de cette annonce, nous le gouvernement, nous n’allons pas manquer d’aller porter cette bonne nouvelle à son Excellence, Monsieur le Président de la République. Ce message est annoncé ici en présence de tous les archevêques et évêques qui viennent de toute la République. Je pense que cela a tout son sens parce que ça va permettre de le relayer d’abord à tous les fidèles catholiques tel que cela a été annoncé mais au-delà de l’église, c’est une invitation officielle du pays qui a été faite. Et donc une mobilisation doit se faire pour toutes les congolaises et tous les congolais pour cette visite qui va s’inscrire comme cela a été dit, dans la réconciliation et la paix », a souligné le chef du gouvernement.

Le Premier ministre a, par ailleurs, appelé à une mobilisation générale et à une bonne collaboration entre le gouvernement et l’ensemble de la population pour la réussite de ce grand événement.

« C’est important de noter que non seulement les prières vont être faites pour que cet événement puisse se dérouler en toute quiétude et tel que voulu dans le programme annoncé par sa sainteté le Pape. Mais nous voulons qu’au-delà de ça, toute la préparation qui doit entourer cette visite importante puisse se faire en toute collaboration. Même si l’annonce est faite au niveau de la presse du Vatican, la presse officielle, nous nous accueillons cette nouvelle en tant que gouvernement, comme une nouvelle heureuse et donc c’est l’église, c’est le gouvernement et c’est toute la population qui va s’atteler à cette préparation au-delà des prières pour qu’elle puisse se dérouler dans les meilleures conditions. Visite qui s’inscrit aussi dans l’axe diplomatique, le rapprochement entre la RDC et Vatican. 37 ans c’est bien des années, qui se sont écoulées. Pour moi je me sens honoré d’être présent en ce moment où cette annonce est faite de manière officielle », a conclu Sama Lukonde Kyenge.

Laisser un commentaire